Marche Perceptive - Mentorat 2: Habite tes hanches. Incarne confiance et détermination by Marcher vers soi

Marche Perceptive - Mentorat 2: Habite tes hanches. Incarne confiance et détermination

Un guidage audio de 40 minutes. 
Extrait au bas de la page pour te mettre dans l'ambiance.

Je t'en parle ici!

Être confiant et déterminé: quel est le lien avec tes hanches?


Habiter mes hanches ça veut dire lâcher ma tête, mes idées et mes préoccupations.
Je lâche comment?
En ramenant ma conscience à l'intérieur de moi, dans mon corps:
  • Je retrouve ma puissance de vivre
  • J'agis en fonction de ma joie plutôt qu'en fonction de mes peurs
  • J'agis avec confiance et détermination plutôt qu'avec mes doutes
  • Je me réfère à moi plutôt qu'à ce qu'on me dit
  • Je suis solide dans mon aplomb
  • J'ai un niveau d'énergie élevé

Après plusieurs années, j'ai compris que me propulser dans la vie, ce n'est pas juste une question de mindset. Vouloir solutionner les choses du monde avec mon esprit est une lutte qui ne finit jamais.

Je ne l'ai pas compris avec ma tête. Je l'ai perçu avec mes sens, dans mon corps. Et ça m'a parlé fort.

Lorsque j'aborde la vie depuis l'intérieur de moi, dans mes hanches, ma tête se repose. 
  • J'arrête de tout contrôler avec ma raison. 
  • Je m'habite de l'intérieur et un équilibre revient. 
  • Je retrouve mon inspiration naturellement. 
  • Je retrouve mon énergie naturellement. 
  • Mes perceptions s'ajustent: mes préoccupations me semblent moins importantes. 
  • Les solutions arrivent d'elles-même sans que j'aie à courir dans tous les sens pour solutionner ma vie. 
Le principe est simple:
Quand j'habite mes hanches, je nourris mon centre de force et je suis puissante.
Quand je gère ma vie depuis ma tête, je vide mon centre de force et je m'épuise.


J'en conclue que j'ai été éduqué à l'envers,
que j'ai appris à marcher à l'envers et que je vis à l'envers aussi.

As-tu remarqué comment les gens dans la rue semblent préoccupés, raides et stressés?
  • As-tu remarqué que souvent ils ne te voient même pas?
  • As-tu remarqué que toi aussi, il t'arrive de ne pas les voir?
Le problème, c'est qu'ils ne sont pas vraiment là. Ils poursuivent leurs pensées en se projetant dans un futur qui n'est pas encore là. Ils sont pris dans leur tête.
Et ce n'est pas leur faute. Ils ont appris à faire comme ça, à vivre avec la conscience en dehors d'eux-même.

Beaucoup de monde ont appris à fonctionner comme ça, moi y compris.

Ça donne quoi? Ça vide ma vitalité.

Mais le Vrai problème, c'est que je le fais sans m'en rendre compte.
C'est devenu une habitude, une façon de vivre considérée normale voire même valorisée.

Une habitude avec laquelle je me détourne de la vie. Je suis dans le monde de mes pensées, et je le nourris. Ce monde est exigeant et compliqué, je m'y perd et je le nourris encore plus. C'est un cercle vicieux.

Moi j'ai voulu changer ça.
Je l'ai fait en reprenant le chemin de mon corps. En marchant et en m'amusant, au grand air, sans pression. J'ai commencé à ramener ma conscience dans mon corps en jouant et j'ai développé et perfectionné la technique.

Cela m'a amené à mettre au point une méthode que j'appelle la marche perceptive. C'est une technique que je fais en marchant qui me permet de revenir au centre de moi. Je le fais souvent et une nouvelle habitude s'installe dans moi. Maintenant je pense avec mon corps. Et j'aime ça. Je me sens beaucoup plus en ligne avec moi-même et j'ai beaucoup moins d'effort à fournir.

Je me dis que ça peut être utile pour toi aussi de marcher à l'endroit:

  • Si toi aussi tu t'épuises à gérer ta vie stressante en courant de tous les côtés
  • Si tu as le sentiment de perdre le contrôle de ta vie
  • Si tu te sens vulnérable et influençable
  • Si tu as l'impression de perdre tes repères et tu te prends la tête pour continuer à lutter coûte que coûte
  • Si tu vois plus tes soucis que les gens qui t'entourent.

C'est peut-être le temps de sortir de ta tête et venir habiter tes hanches.
Ce jeu je l'ai créé pour moi au départ.


  • je deviens forte et puissante quand j'habite mes hanches. 
  • j'ai de l'assurance, je suis déterminée
  • Je suis remplie d'énergie et d'enthousiasme
  • Mon esprit lâche, se libère. La pression cède.
  • Et surtout, je suis au centre de mon pouvoir.

Si tu te sens inspiré de prendre le chemin, j'ai enregistré un audio (40 minutes) où je te guide jusqu'à tes hanches.
C'est ici. C'est léger. C'est joyeux. C'est stimulant.

Par contre, ce n'est pas magique.
Le chemin se construit proportionnellement à l'énergie que tu y mets.
Tu dois d'abord être curieux et avoir envie de t'investir pour installer en toi cette nouvelle habitude.

Le mentorat dure environ 40 minutes.
Il est à toi.
Fais-le souvent, tous les jours si c'est possible.
Apprendre à marcher à l'endroit, c'est un chemin qui demande de l'amour.
Ce qui motive un enfant à se lever et se relever jusqu'à ce qu'il avance sur ses pas, c'est qu'il aime percevoir et découvrir la vie, pas autre chose.
Tu as juste besoin d'aimer percevoir la vie comme un enfant, en jouant.
Le reste vient tout seul, aussi longtemps que tu joues.

Comment ça marche?

  1. Télécharges le mentorat
  2. Installe-le sur ton téléphone android ou iphone (moi j'utilise l'appli Document sur mon iphone)
  3. Quand c'est le bon moment, sors marcher
  4. Le produit est au format mp3, compatible partout pour les téléchargements.
Si ça te dis d'explorer le chemin et de marcher à l'endroit,
clique le bouton d'achat en haut de la page et laisse-moi te guider jusque dans tes hanches.


Je t'attend de l'autre côté, 
Le corps au grand air, les deux pieds dans la vie!

Marie Jeanne

EXTRAIT

Vous allez recevoir :

File Icon 2 des dossiers

Contenu

Marche Perceptive - Mentorat 2: Habite tes hanches. Incarne confiance et détermination.
37 min
Guide d'utilisation sur la Marche Perceptive et les Mentorats
889 ko